Le Vin Qui Danse ! Lille
Le Vin Qui Danse ! Paris 8
Le Vin Qui Danse ! Paris Panthéon
Le Vin Qui Danse ! Paris Gobelins

L'histoire du Vin Qui Danse ! Restaurant à vins à Paris et Lille

Plus de deux mois déjà  que l'idée murit dans nos têtes : un fruit mûr ? Fille ou garçon ?

Octobre est un mois faste. Les différents chantiers avancent à grands pas. Une organisation efficace est désormais en place et nous en avons bien besoin ! Travaillant chacun dans des grandes entreprises, c'est compliqué. Les soirées, les week-ends, la moindre heure de flottement est mise à contribution. Nos collègues nous croisent régulièrement avec un bouquin « Devenir vigneron », « le guide du créateur d'entreprise », ou une ébauche de menu, etc. Nous optons pour l'organisation suivante, reposant sur le soutien d'amis qui s'impliquent à fonds à nos côtés : chacun d'entre nous se charge d'un grand chantier (financement, site internet, carte, administratif, fonds de commerce, plan com', fournisseurs, Business plan, etc.). Cela fonctionne bien, car on se fait confiance. Tous les lundis, nous faisons le point.

Enseigne Alsacienne Le mois d'octobre finit en beauté. Un week-end Découverte de l'Alsace organisé de main de maître par Gilles, l'enfant du Haut-Rhin.

Pas sectaires, nous accueillons aussi le bas-rhinois Ludo, le bras dans le plâtre après son plongeon dans l'écluse lors de notre précédent WE en Touraine. Nous partons jeudi soir. Dans la journée, Gilles et Rodolphe ont fait un marathon de visites : une douzaine de fonds de commerce et autant de soupes ingurgitées. Le bilan est très positif. Beaucoup de fonds sont intéressants. Nous les garderons longtemps à l'esprit, ressassant à chaque instant les avantages et inconvénients de chacun. Nous avons le temps. Décidons d'attendre un vrai coup de coeur.

Landmann impassible...
Züsslin au service !

Retour en Alsace, en excellente compagnie : Annabelle, Selma, Adrienne, Ludo, Karim. des amis, de passage en Alsace. Nous découvrons notamment deux vignerons dont les excellents vins sont sur notre carte (à l'heure où j'écris, rien n'est définitif !) : Jean-Marie Zusslin, du village d'Orschwihr et Seppi Landmann, de Soultzmatt. Seppi aux coups de gueule contre les politiques et leurs lois assassines pour la consommation de vin. Seppi, amateur de bon vin, de bonne chaire et de bons mots ! Seppi, tu nous as séduit. Jean-Marie, c'est un autre style. Plus introvertis. Du vin fait avec amour, ça c'est sûr. Jean-Marie s'essaie à la biodynamie. Sceptiques ou adeptes, tous ne pourront que s'entendre sur le nectar qu'il produit.

Autre point fort du week-end, c'est aussi tout simplement l'accueil des parents de Gilles : tellement naturel et bienveillant. Attention ! Madame Herr fera les courses le vendredi et vous ne trouverez plus rien à manger sur le marché de Brumath pour tout le week-end. Vous voilà prévenus. Les repas sont une succession de surprises et de boîtes à idées dont nous piquons quelques perles : la faisselle au marc de Gewürztraminer, par exemple !

Les belles vallées d'Alsace